No menu items!
More

    De nouvelles phases de l’eau découvertes

    Les nouvelles découvertes révèlent que l’eau a plusieurs phases. Ces différentes phases dépendent de la température et de la pression. Par exemple, l’eau peut être une vapeur, un liquide ou un morceau opaque froid. Les scientifiques ont identifié une phase supplémentaire, baptisée « Ice-VIIit ». Bien qu’il soit peu probable qu’il existe à la surface de la Terre, il pourrait être un composant du manteau terrestre et sur des planètes d’autres systèmes solaires.

    Pour découvrir ces nouvelles phases, les scientifiques ont pressé un échantillon d’eau entre deux diamants. Cette pression a provoqué le déplacement des atomes d’oxygène et d’hydrogène dans un arrangement différent. La nouvelle phase, appelée Ice-VIIit, a ensuite été observée par chauffage au laser. Cette nouvelle phase aqueuse est 60 % plus dense que l’eau ordinaire et solide à température ambiante. Contrairement à l’eau sur Terre, les scientifiques ont pu mesurer la transition vers cette nouvelle phase dans un environnement de laboratoire.

    Les chercheurs ont également découvert que l’eau ne se comporte ni comme un liquide ni comme un solide dans une seule couche d’épaisseur moléculaire. Ce comportement unique rend l’eau très conductrice sous haute pression. L’eau est également extrêmement conductrice lorsqu’elle est gelée, ce qui est inhabituel pour un liquide. De plus, des scientifiques de Cambridge ont développé des méthodes pour prédire le comportement de l’eau au niveau moléculaire. Ces nouvelles connaissances peuvent être utilisées dans de nombreuses nouvelles technologies. Les chercheurs pensent que l’eau à l’échelle nanométrique peut jouer un rôle important dans le développement de nouveaux traitements médicaux.

    La glace superionique, ou eau superionique, est un nouveau type d’eau découvert par les scientifiques. Ce type d’eau peut former des champs magnétiques, qui protègent les humains des rayonnements solaires nocifs. Les scientifiques pensent que ce nouveau type d’eau peut également aider les planètes à maintenir la vie. Ils espèrent trouver d’autres planètes avec de la vie, et la découverte de cette nouvelle phase de l’eau pourrait aider dans notre recherche de la vie dans l’univers.

    La glace superionique est un nouveau type d’eau qui se forme à des températures et des pressions élevées. Les scientifiques n’avaient auparavant vu ce type d’eau que lorsqu’ils envoyaient des ondes de choc dans l’eau pour induire le processus de congélation. Maintenant, ils ont réussi à recréer cette phase unique de l’eau dans des conditions extrêmes, et ils peuvent même la maintenir, ce qui est une étape importante dans notre quête d’une nouvelle forme de vie.

    L’eau peut également créer de nombreux matériaux solides différents. Par exemple, il peut se transformer en diamant ou en graphite sous certaines conditions. Il peut même produire une variété de différentes formes de glace. Pour étudier ces phases de l’eau, les scientifiques de l’UNLV ont développé une nouvelle technique pour étudier le comportement de l’eau sous haute pression. Ils ont pressé un petit échantillon d’eau entre deux diamants pointant dans des directions opposées, ce qui a entraîné la formation d’un fouillis de minuscules cristaux. Après cette expérience, un laser a été utilisé pour faire fondre l’échantillon d’eau et révéler sa nouvelle phase.

    Les propriétés de ces glaces jouent un rôle important dans la formation des champs magnétiques des planètes. Le champ magnétique de notre planète nous protège des rayonnements nocifs et des rayons cosmiques, il est donc important de comprendre comment ces champs magnétiques se forment. Cette connaissance pourrait s’avérer utile lors de la recherche de vie dans d’autres systèmes solaires.