No menu items!
More

    Les enfants de parents fumeurs ont un risque plus élevé de souffrir d’asthme

    Une étude récente a montré que les enfants de parents fumeurs sont plus à risque de souffrir d’asthme. L’étude a suivi des données sur près de 21 000 enfants et leurs parents. Elle a révélé que les enfants dont les parents fumaient pendant l’adolescence avaient un risque trois fois plus élevé d’asthme précoce que les enfants dont les parents n’avaient jamais fumé.

    Les enfants de fumeurs ont un risque plus élevé de souffrir d’asthme en raison de l’exposition à la fumée secondaire. La fumée de cigarette peut provoquer une obstruction des voies respiratoires et du mucus collant, ce qui peut rendre la respiration difficile. Les fumeurs ont également un taux de cholestérol plus élevé, ce qui signifie qu’ils peuvent être plus à risque de maladie cardiaque à l’âge adulte. Le tabagisme peut également interférer avec le sommeil et empêcher les enfants de participer à des sports ou à des activités physiques. En plus de ces conséquences immédiates, le tabagisme peut entraîner des problèmes de santé à long terme, notamment le cancer et les maladies cardiaques.

    La recherche a également indiqué que fumer pendant la grossesse peut augmenter le risque de respiration sifflante et d’asthme chez les enfants. Cependant, fumer avant la conception n’est pas lié à un risque accru de développer de l’asthme. De plus, la recherche indique que les pères peuvent contribuer au risque de développer de l’asthme chez l’enfant. Le tabagisme peut altérer les spermatozoïdes, causant des dommages génétiques et épigénétiques.

    Les chercheurs ont examiné les données mondiales sur les effets du tabagisme parental sur la santé respiratoire des enfants. Ils ont également étudié l’effet du tabagisme sur le risque d’asthme et de sensibilisation allergique chez les enfants. Les enfants de parents fumeurs étaient significativement plus susceptibles de développer de l’asthme que les enfants de parents non-fumeurs.

    L’utilisation de médicaments pour contrôler l’asthme est un élément clé de la prévention et de la gestion de cette maladie chronique. Une bonne utilisation des médicaments, des soins et des services communautaires peut aider les enfants à gérer leur asthme et à apprendre à reconnaître les signes avant-coureurs. De plus, les soignants devraient réduire les facteurs déclenchant l’asthme à la maison. Les parents doivent éviter de fumer autour de leurs enfants. Les enfants doivent également prendre leurs médicaments tels que prescrits.

    Dans une nouvelle étude, les enfants de parents fumeurs ont un risque plus élevé de souffrir d’asthme que les enfants de parents non-fumeurs. L’étude a également révélé que le tabagisme des parents augmentait la gravité du RS chez leurs enfants. Au cours de la période d’étude, le tabagisme des parents a également affecté les valeurs PFT des enfants.

    Les symptômes de l’asthme peuvent varier d’un enfant à l’autre, et les symptômes peuvent également changer à mesure que l’enfant grandit. Généralement, les enfants souffrant d’asthme doivent être suivis régulièrement par un médecin. Les symptômes de l’asthme peuvent inclure une toux persistante ou une congestion thoracique. Il est important de consulter un médecin pour un diagnostic, car certains symptômes peuvent également être des signes de problèmes de santé sous-jacents tels qu’une infection. Un traitement précoce peut prévenir les crises d’asthme.

    L’étude a révélé que les parents qui cessent de fumer étaient plus susceptibles de réduire l’exposition de leurs enfants à la fumée secondaire. Les parents sont des modèles pour leurs enfants. Lorsqu’ils arrêtent de fumer, ils réduisent la probabilité que leurs enfants développent de l’asthme.